Nathalie Castonguay

Elise est native de Québec, et c’est à l’école, au régulier, qu’elle a eu la chance de faire de la musique et de découvrir sa passion. Si le coup de foudre pour la musique d’ensemble a été immédiat, le chemin jusqu’au cor a été plus tortueux. Elle a débuté la musique au secondaire à la clarinette puis a ajouté le trombone en cours de route afin de pouvoir participer aux deux ensembles de son école: l’harmonie et le stage band. Au CÉGEP, elle se dirige vers le trombone, convaincue que cela lui permettra d’avoir plus d’occasions de jouer. C’est dans ses premiers cours de littérature musicale qu’Elise commence à découvrir, et adorer, la musique d’orchestre. Au fil de ses études, elle comprend que toutes les choses qu’elle rêve de jouer ont été écrites non pas pour le trombone, mais pour le cor. À 21 ans, elle prend l’audacieuse décision de changer d’instrument, quitte à recommencer une partie de ses études.

Au cor, Elise étudiera d’abord à l’Université Laval, avec Anne-Marie Larose, puis à Kitchener Waterloo avec Nina Brickman où elle complète un diplôme en musique de chambre. Elle sera ensuite récipiendaire d’une bourse couvrant la totalité de sa scolarité pour faire une maîtrise en interprétation à Boston University, dans la classe d’Eric Ruske. De retour au Québec, Elise a d’abord joué dans la comédie musicale « Les misérables », et s’est installée comme pigiste et professeure de cor dans la région. Aujourd’hui, on peut régulièrement l’entendre avec l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de Drummondville, de Longueuil, de l’Estuaire et du Saguenay-Lac-St-Jean. Elle est aussi cor solo de l’ensemble vent et percussion de Québec.

Depuis 2008, Elise encadre et guide chaque année une trentaine de cornistes, âgés de 9 à 55 ans. Elle enseigne au Conservatoire de musique de Saguenay depuis 2019.