Pascal Pépin

Née dans une famille de mélomanes, la pianiste Jeanne-Amièle D.S. Lusignan connaît un actif début de carrière comme concertiste et pédagogue, ayant à cœur de faire découvrir toutes les facettes du répertoire pianistique à un large public d’amateurs. Elle se produit régulièrement en récital en solo ainsi qu’en musique de chambre, notamment avec le pianiste Simon Larivière avec qui elle présente en 2018 une tournée des Concerts Relève des Jeunesses musicales Canada. Elle a également été soliste invitée à l’Orchestre symphonique d’Edmonton sous la direction d’Alexander Prior, à l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal sous la direction de Jean-Marie Zeitouni, et à l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières sous la direction de Jacques Lacombe dans le cadre du concours de l’OSTR.

Jeanne-Amièle s’est distinguée à de nombreux concours nationaux lors de son parcours, notamment au Concours de musique du Canada (Grand Prix chez les 19 à 30 ans en 2015), au Concours OSM Manuvie (3e prix en 2015), au Shean Piano Competition (1er prix en 2016), au Tremplin du Concours de musique du Canada (2e prix en 2016), et au concours Prix d’Europe (2e prix Pierre-Mantha et Prix John-Newmark en 2018). En 2017, elle participe à l’enregistrement du disque « Sonates et Nocturnes – Joyaux du XIXe siècle pour basson et piano » sous étiquette MSR Classics en collaboration avec Michel Bettez, bassoniste solo à l’Orchestre Métropolitain. Ce disque est reçu très favorablement par la critique, qui souligne le jeu « imprégné de richesse et de poésie » de la pianiste (Laurence Vittes, Gramophone).

Jeanne-Amièle s’est formée auprès du pianiste et pédagogue Jean Saulnier à Montréal ainsi qu’auprès du professeur Dominique Weber lors d’un échange international à la Haute école de musique de Genève. Elle détient un doctorat en interprétation de l'Université de Montréal, pour lequel elle s'est vue attribuer la bourse Joseph‐Armand‐Bombardier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada pour ses travaux portant sur la mémorisation au piano. Passionnée par l’enseignement, elle a travaillé auprès de la relève à l’École des jeunes de l’Université de Montréal, puis à l’École de musique Vincent-d’Indy et à la Faculté de musique de l’Université de Montréal à titre de chargée de cours.