Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 1978, Gilbert Turp traverse sa carrière de comédien en jouant dans plus de 70 pièces de théâtre dont Un simple soldat de Marcel Dubé, la trilogie autobiographique de Neil Simon (Souvenirs de Brighton Beach, Biloxi Blues et Bonjour Broadway), Bonjour, là bonjour de Michel Tremblay, et Hamlet de Shakespeare. On a pu le voir dans Il n’y a plus rien, de Robert Gravel, au Théâtre du Rideau Vert, ainsi que dans Vol au-dessus d’un nid de Coucou. Enfin, il a également signé une dizaine de mises en scène, moitié à l’opéra, moitié au théâtre.

Il a également une carrière florissante à la télévision, où on l’a vu notamment dans Cormoran, Le parc des Braves, et Km/h.

Gilbert Turp est également écrivain. Huit de ses pièces ont été créées dont Les fantômes de Martin, Les cauchemars du grand monde, Pur chaos du désir et La barbe de Bertolt Brecht. Il a aussi signé plusieurs traductions de pièces de l’allemand et de l’anglais, principalement de Bertolt Brecht. Il a été lauréat de bourses, de résidences et de prix pour son travail d’écriture. Il a publié un essai sur la dramaturgie, La culture en soi (Leméac, 2006), et un second, La grande baie, portrait d’une bibliothèque (Éditions du passage, 2018). Il a également signé trois romans, Ne t’arrête pas (Leméac 2010), La caverne (Québec-Amréique 2016) et Le Cas de l’archipel (Québec-Amérique, 2019). Gilbert Turp enseigne au Conservatoire d’art dramatique de Montréal depuis 1996.

Le Conservatoire utilise des fichiers témoins (cookies) sur son site Web pour améliorer votre expérience de navigation et colliger certaines données de fréquentation et de navigation du site. Ces fichiers ne contiennent pas de renseignements personnels et ne permettent pas d’identifier personnellement un utilisateur. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez régler les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.