Marie-Ève Pelletier

Atelier sec, Jeu classique, Lecture, Micro et doublage

Annie Éthier

Marie-Eve Pelletier est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (1999). Depuis, elle joue et chante sur toutes les scènes montréalaises.


Détentrice d’un brevet de diction et phonétique (2010), elle débute en enseignant ces matières ainsi que la voix au Conservatoire de Québec pour poursuivre, depuis 2011, à Montréal en tant que professeure de diction française au Conservatoire de musique et professeure de lecture au Conservatoire d’art dramatique ainsi qu’à la formation continue de l’Union des artistes. Depuis 2020, elle enseigne aussi le jeu classique tragique en deuxième année.

Au théâtre, elle débute dans Les femmes savantes, sous la direction de Martin Faucher, puis enfile les rôles dans plusieurs productions, notamment dans Cabaret dirigé par Denise Filiatrault, Une adoration et La Bonne âme du Setchouan, sous la direction de Lorraine Pintal.

Elle crée également Cindy dans Sauce brune, mise en scène par Simon Boudreault, incarne le rôle titre de Margot dans La Reine Margot, mise en scène par Marie-Josée Bastien et Lucy dans l’Opéra de Quat’sous, dirigée par Robert Bellefeuille. Elle est la Una de Balckbird, de David Harrower, dans une mise en scène de Téo Spychalsky et de la distribution de Tristesse animal noir, sous la direction de Claude Poissant. Elle est la mère et la femme d’un Dénommé Gospodin, au Quat’Sous, sur l’invitation de Charles Dauphinais.

Elle accumule les collaborations avec le Théâtre de l’Opsis en jouant dans CommediaLe Vertige et Les Enfants d’Adam, productions mises en scène par Luce Pelletier. Au Théâtre Prospéro, elle joue dans Illusions et Les Enivrés de Ivan Viripaev, productions  mises en scène par Florent Siaud.

En tant que marionnettiste, elle est de la production Un autre monde du Théâtre de l’Œil à Montréal et à Genève, et participe à la création de La cité des loups sur scène et plus récemment de sa version radio-théâtre…

Au courant des dernières années, Marie-Eve a également créé le spectacle Voix de poitrine, un tour de chant théâtral, en compagnie de son trio Le Brassières shop.

Au cinéma, elle est Katia dans Le journal d’un vieil homme, long métrage de Bernard Émond.

Au petit écran, elle incarne Catherine Gravel, dans 30 Vies ainsi que Lison dans Fugueuse et Catherine dans Catastrophe I et II.