Félix Beaulieu-Duchesneau

Création, Création collective, Stage

Création

Finissant au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2003, Félix Beaulieu-Duchesneau est codirecteur artistique pour le Théâtre Qui Va Là, où il crée en collectif Toutou Rien en 2004, La Tête Blanche en 2006, La Fugue en 2007, Le Nid en 2009 et Éloges de la fuite en 2016. Trois prix sont décernés à Qui Va Là pour le meilleur spectacle jeunesse avec La Fugue : Cochon d’Or 2010, prix Opus 2011 et Dora Mavor Award 2013. En 2017 il crée et produit lui-même Le Nombril du Monstre, un spectacle solo qui marie théâtre et bande dessinée. Il remporte en 2016 le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada pour souligner l’excellence de son travail de création. Après une lecture musicale présentée au Festival du Jamais Lu en 2019, Félix travaille actuellement sur Garage Lumière, une nouvelle création qui fait le pont entre musique expérimentale et théâtre performatif. Une reprise et une tournée de sa création Le Nombril du Monstre s'organisent pour les saisons à venir.

Théâtre

Avec le Théâtre PÀP, il a joué dans La Petite Scrap de Dominick Parenteau-Leboeuf en 2005, Le Traitement de Martin Crimp en 2006 (Masque de l’interprète masculin dans un rôle de soutien 2006) et Ceux que l’on porte d’Andrew Dainoff en automne 2008. Au TNM, on a pu le voir en 2004 dans L’Hôtel du libre échange de Georges Feydeau ; en 2007 Ubu Roi d’Alfred Jarry ; en 2010, L’Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht et dans
Hamlet de Shakespeare. Pour le Théâtre de La Manufacture, il joue en 2012 dans Ce Moment-Là de Deirdre Kinahan et il est comédien-musicien dans Coma Unplugged de Pierre-Michel Tremblay (Masque de la production Montréal 2007) qui a été repris en 2010. En 2011, il a interprété le Baron de Münchhausen dans la pièce Münchhausen, les machineries de l’imaginaire présentée au théâtre Denise-Pelletier. (Prix d’interprétation masculine 2011 de Denise-Pelletier) En 2013 il joue dans Dominion de Sébastien Dodge au Théâtre de la Pacotille. Avec le Théâtre SDF il participe à Sorel-Tracy d’Émanuel Reichenbach en 2013 et à Tout ce qui n’est pas sec de Simon Lacroix en 2015. En 2014 et 2015 il fait partie de la distribution de As Is (Tel Quel) de Simoniaques Théâtre. Il joue pour le Théâtre Les Porteuses d’Aromates en 2008 dans Jam Pack et en 2016 dans Habiter les Terres, deux textes de Marcelle Dubois. Au Théâtre Duceppe il prend part au spectacle Peter et Alice en 2014 et à Oslo en 2018.

Théâtre jeune public

En théâtre jeunesse, il tourne avec les spectacles Le Capitaine Fracasse de Picouille Théâtre entre 2003 et 2008, Tapajungle de la SMCQ-Jeunesse de 2003 à 2006 ainsi qu’avec La Cité des Loups du Théâtre de l’Oeil de 2004 à 2006. Il écrit Les Rois de la Patate pour le Petit Théâtre de Sherbrooke en 2010. Avec le Théâtre de la Roulotte, il fait l’adaptation et la mise en scène pour Le Magicien d’Oz en 2010 et de Peter Pan en
2012. Il signe la mise en scène de l’exercice jeune public des pièces La famille pique-nique et La peur du loup en 2016 à l’École Nationale de Théâtre. Il tourne depuis l’hiver 2021 dans La question du devoir un spectacle de théâtre invisible portant sur l’engagement avec Le théâtre Le Carrousel.

Danse et improvisation

Il aborde la danse contemporaine comme interprète en 2013 avec Corps Caverneux d’Aurélie Pédron pour Danse-Cité. Il improvise pour la LNI de 2007 à 2008 et avec la LIM de 2005 à 2007 (Recrue de l’année 2005-06 et cojoueur de l’année 2006-07). Il participe depuis 2019 à PARC, un laboratoire de théâtre improvisé des productions de L’Instable.

Télévision et cinéma

Côté télévision, il joue en 2018 dans À quelle heure on meurt réalisé par Claude Desrosiers et produit par Zone 3, Ces Gars-Là en 2013 réalisé par Simon-Olivier Fecteau et produit par Zone 3, Rêves d’Acteurs réalisé par Anthony Ferro et produit par Encore Télévision ainsi que Légendes Urbaines réalisé par P. Couture et J. De
Bellefeuille et produit par Zone 3 toujours en 2013. Au cinéma il participe en 2008 au court métrage Synthétiseur réalisé par Sarah Fortin et produit par Nitro Film puis en 2019 au court métrage Comme la neige au printemps réalisé par Marie-Ève Juste et produit par L’Embuscade films présenté au TIFF 2019. Il joue dans le court métrage 444 réalisé en 2020 par Alexandre Nachi et produit par Chasseurs Films.

Enseignement

De 2008 à 2013, il donne de nombreux ateliers portant sur la création théâtrale à des enfants du primaire, des adolescents du secondaire et à des adultes au sein de la compagnie Qui Va Là. Félix enseigne la création au conservatoire de Montréal depuis 2014. Il a signé la mise en scène du spectacle Au Bout du Fil d’Évelyne de la Chenelière en 2017 pour les finissants du conservatoire. Il écrit et met en scène Molière pour les nuls dans le cadre d’une tournée en France à l’été 2018. Depuis 2015 il accompagne les étudiants en deuxième année du conservatoire lors de stages en France et au Québec pour présenter leur création de théâtre de rue créé dans son cours Création Collective.

Le Conservatoire utilise des fichiers témoins (cookies) sur son site Web pour améliorer votre expérience de navigation et colliger certaines données de fréquentation et de navigation du site. Ces fichiers ne contiennent pas de renseignements personnels et ne permettent pas d’identifier personnellement un utilisateur. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez régler les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.