Marie Josée Bastien

Théâtre gestuel, Mise en scène théorique

Rolline Laporte

Marie-Josée Bastien est comédienne, metteure en scène et autrice. Très impliquée dans son milieu, elle enseigne depuis 1997 au Conservatoire d’art dramatique de Québec ainsi que dans différentes écoles de théâtre du Québec. Elle est, depuis aout 2016, directrice artistique du Théâtre Niveau Parking.

Marie-Josée est plusieurs fois récipiendaire aux Prix d’excellence des Arts et de la Culture de Québec pour ses mises en scène d’Incendies (2018), de Richard III (2009), de On achève bien les chevaux (2007) et de Impromptu (2003). Elle y a aussi obtenu le prix de la révélation de l’année en 1993. Elle s’est mérité le Prix de la Critique 2012 pour son interprétation de Noëlla dans Temps de Wajdi Mouawad et a été en nomination pour le prix Siminovitch, prestigieux prix qui honore un metteur en scène qui fait figure de proue dans le domaine du théâtre, à l’automne 2013.

Elle a mis en scène plus d’une trentaine de spectacles, dont Exercices de Style, Christine, Reine Garçon, Incendies, Les Nervures Secrètes, Closer, Gloucester, Macbeth, Hamlet, écrit une vingtaine d’œuvres dont, entre autres, l’adaptation d’Eldorado d’après le roman de Laurent Gaudé, Mon petit prince coécrit avec A-M Olivier, La librairie, Éclats et autres libertés, dont plusieurs ont été récompensées, en plus d’avoir joué dans plus d’une cinquantaine de créations et productions théâtrales sur les scènes du Québec et de l’Europe. On a pu la voir, dernièrement, sous les traits de Nancy dans Mort Prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge de Wajdi Mouawad au Théâtre National de la Colline à Paris, de la Nourrice dans Roméo et Juliette de Shakespeare au Théâtre du Trident, de Madame de Merteuil dans Les Liaisons Dangereuses à la Bordée et de Barbra dans Mois d’août, Osage County de Tracy Letts au Théâtre du Trident. 

Passionnée par l’humain, captivée par le jeu, fascinée par l’art, cultivée par le monde, elle déborde indéfiniment de ce besoin irrépressible de déverser son trop plein d’amour pour le Théâtre. Elle espère que son désir ne se calmera jamais.

Site web