L'ombre obscure que nous sommes

Du 24 sept. 2022 au 25 sept. 2022

Studio Jean-Valcourt du Conservatoire

L'ombre obscure que nous sommes

Les poètes Denise Desautels et Marc André Brouillette joignent leurs voix à celle de l’auteure autrichienne Ingeborg Bachman (1926-1973) pour interroger le sens de l’Histoire, l’enracinement individuel, la langue, l’autre et la marginalité afin de faire résonner ces vertiges qui nous habitent.

Avec la complicité de la compositrice Monique Jean et de la photo-vidéaste Dominique Malaterre, ces deux poètes proposent sur scène un univers où les jeux d’échos aux déchirements inquiets de notre époque répondent au désir d’une vérité à partager.

Écrivaine de contrastes, tiraillée entre une angoisse oppressante et un appétit de vivre, Ingeborg Bachmann a créé, « dans le tintamarre des mots », une œuvre visionnaire, tant son propos éclaire notre monde actuel.  Sa parole suscite des dialogues croisés, des voix qui forment un chœur, des images mentales qu’on donne à voir afin de transformer nos états de vertige en un souffle poignant.

Textes : Ingeborg Bachmann, Marc André Brouillette et Denise Desautels

Choix des textes et interprétation : Marc André Brouillette et Denise Desautels
Conception sonore : Monique Jean
Conception visuelle : Dominique Malaterre

Création de Marc André Brouillette, Denise Desautels, Monique Jean et Dominique Malaterre, présentée par le FIL 2022

Crédit photo : ©Dominique_Malaterre

Le Conservatoire utilise des fichiers témoins (cookies) sur son site Web pour améliorer votre expérience de navigation et colliger certaines données de fréquentation et de navigation du site. Ces fichiers ne contiennent pas de renseignements personnels et ne permettent pas d’identifier personnellement un utilisateur. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez régler les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.