Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2019
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Conservatoire d’art dramatique > Québec > Actualités > Nouvelles > WHITE ROOM : Jocelyn Pelletier, metteur en scène invité du Conservatoire d’art dramatique de Québec, plonge les finissantes et finissants dans un univers surréel, à la Black Mirror

WHITE ROOM : Jocelyn Pelletier, metteur en scène invité du Conservatoire d’art dramatique de Québec, plonge les finissantes et finissants dans un univers surréel, à la Black Mirror




Québec, le 23 avril 2019 — Les finissantes et finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec invitent la population à leur spectacle de fin d’année, WHITE ROOM , présenté du 5 au 10 mai 2019, au théâtre du 11, rue St-Stanislas. L’environnement virtuel imaginé par Alexandra Badea sera non sans rappeler Black Mirror, pour ceux et celles qui connaissent la populaire série de Netflix. Un environnement qui n’est pourtant pas détaillé par l’auteure roumaine, laissant carte blanche à Jocelyn Pelletier pour la mise en scène.

Une page blanche

Hormis le jeu de mots, c’est ainsi que Jocelyn Pelletier abordait le projet WHITE ROOM, qui n’impose aucune structure. Au rythme des explorations avec les finissants, il a opté pour une approche impressionniste et poétique sur le plan visuel. « Les images brisées feront écho à la fragmentation de soi par l’intermédiaire de la réalité virtuelle. On avance avec le personnage d’Alice dans l’inconnu et le spectateur va se perdre un peu. C’est un espace vivant, insaisissable, fragile et magique. Bref, le théâtre ! » s’exclame le metteur en scène invité.

Jeu

L’enjeu technologique du contexte futuriste de la pièce n’est que la toile de fond d’une réalité plus profonde, celle du rapport à l’autre. Odile Gagné-Roy interprète Alice qui, à la manière de son homonyme bien connu, navigue dans un monde immatériel à la recherche du fantasme perdu : Yunis (William Savoie). David Boily, Gaïa Cherrat Naghshi, Marie Garneau, Natalie Fontalvo, Noémie F. Savoie, Samuel La Rochelle, Marie-Ève Lussier et Maureen Roberge prennent les rôles de ses multiples rencontres, eux aussi à la recherche d’une présence qui ne leur est accessible que dans la WHITE ROOM, mais à des degrés variables.

Scénographie

Inspirées lors d’une fin de semaine de laboratoire, les finissantes en scénographie se sont tout de suite entendues pour que la lumière d’Ariane Bilodeau prenne une place importante à la scénographie afin de magnifier les costumes d’Annie-Isabelle Paquet et le décor épuré de Delphine Gagné. Les accessoires de Jeanne Huguenin et les lieux seront suggérés à l’aide de projections vidéo, souvent captées en direct.

Fin prête à briller sous les feux de la rampe et à crever les écrans, c’est maintenant que tout commence pour la cohorte de la promotion 2019 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Suivez-la ; entrez dans la WHITE ROOM. Cette dernière production promet de nous plonger dans de grandes réflexions, tout en douceur.

WHITE ROOM,
d’Alexandra Badea, mise en scène de Jocelyn Pelletier

— 5 au 10 mai 2019, 19 h 30 | 10 mai 15 h 00

LIEU ET BILLETTERIE :

Théâtre du Conservatoire
11, rue Saint-Stanislas

Billets : 10 $ | 5 $ étudiant

Sur réservation seulement au 418 643-9833, dès le 25 avril 2019

Plus de détails sur Facebook.

Entrevues possibles sur demande. | Télécharger l’affiche.


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 21 décembre 2018 - 2018-12-21
    Aller au haut de la page