Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1984, Monique Dion a participé depuis, à une centaine de spectacles pour différentes compagnies de Québec.

Elle a, en outre, travaillé à la conception des décors de Mesure pour mesure de Shakespeare, Le libertin d’Éric Emmanuel Schmitt, Mois d’août, Osage County au Théâtre du Trident, elle a reçu le Prix Paul Bussières, pour les décors de ce dernier. 

Elle a participé au succès de Lentement la beauté au Théâtre Niveau Parking, Les frères Karamazov de Dostoïevski, Hedda Gabler de Ibsen au Théâtre de la Bordée, ainsi que Don Quichotte au Théâtre du Gros Mécano. 

Elle a aussi réalisé des décors pour différentes productions de l’atelier d’opéra de l’Université Laval et de l’Opéra de Québec.

Elle s’est consacrée parallèlement à la direction artistique au cinéma pour des courts et longs métrages. Elle a participé aux films Le marais de Kim Nguyen, Une jeune fille à la fenêtre de Francis Leclerc, Le polygraphe et , deux films de Robert Lepage, ainsi que les séries télévisée La chambre no 13 et Chabotte et fille. Elle a d’ailleurs obtenu deux mises en nomination aux Prix Jutra (Le marais et ) et une aux prix Gémeaux (La chambre no 13).

De plus, elle a conçu les mises en espace pour l’exposition Aventure cinéma au Musée de la civilisation et pour Le parcours 400 ans chrono.

Elle enseigne à la section scénographie au Conservatoire d’art dramatique de Québec depuis 2008.