Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2018
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Conservatoire de musique > Québec > Actualités > Nouvelles > Deux grands romantiques

Deux grands romantiques



L’Orchestre du Conservatoire de musique de Québec, dirigé par Gilles Auger, vous invite en grand nombre à son dernier concert de la saison 2017-2018, le mardi 20 mars à 19 h 30, à l’église Saint-Dominique. Le soliste de la soirée, le marimbiste Alexandre Lavoie, est un élève complétant sa maîtrise en interprétation, dans la classe d’Anne-Julie Caron.

Ce concert débutera avec l’Ouverture Ruy Blas, op. 95 de Félix Mendelssohn. C’est à Leipzig en mars 1839 qu’il composa l’ouverture destinée à être jouée comme introduction à la pièce de Victor Hugo. On lui avait tout d’abord passé la commande d’une musique de scène pour cette même pièce avant que les directeurs du théâtre ne lui demandent une ouverture espérant ainsi vendre plus de places en raison de la notoriété du compositeur.

Par la suite, viendra le Concerto pour Marimba et orchestre à cordes d’Emmanuel Séjourné. Son concerto a été composé en 2005 à l’intention de Bogdan Bacanu, créé en Roumanie, puis révisé par le compositeur en 2015. C’est cette nouvelle version, qui sera entendue ce soir. Son style très énergique et rythmé prend ses racines autant dans la musique classique occidentale que dans le rock et le jazz.

La Symphonie no 9 en mi mineur d’Anton Dvořák occupera à elle seule la deuxième partie du concert. Cette symphonie est l’un des plus grands chefs-d’œuvre du compositeur, et elle en fascine plus d’un. Bien qu’il s’agisse, pour Dvořák, d’une symphonie américaine, elle demeure pourtant authentiquement tchèque et témoigne du romantisme passionné de Dvořák. Elle est également porteuse de la profonde nostalgie du compositeur loin de son pays mais fasciné et passionné par les nouvelles découvertes qu’il eut la chance de faire au cours de son séjour américain. La création au Carnegie Hall fut un triomphe et cette Neuvième symphonie contribua à élever Dvořák au rang des plus grandes figures de la musique.

Deux grands romantiques
Mar. 20 mars 2018, à 19 h 30
Église Saint-Dominique | 175, Grande-Allée Ouest, Québec
Billets : 12 $ ǀ 5 $ étudiants ǀ Conservatoire de musique de Québec ou à l’entrée de l’église le soir du concert (argent comptant seulement)


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 8 décembre 2016 - 2016-12-08
    Aller au haut de la page