Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2019
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Conservatoire de musique > Montréal > Actualités > Nouvelles > Décès de Joseph Rouleau

Décès de Joseph Rouleau



Le Conservatoire est profondément attristé par la nouvelle du décès de Joseph Rouleau qui nous a quittés vendredi dernier à l’âge de 90 ans.

Basse de renommée internationale, Joseph Rouleau a représenté le Québec sur les scènes internationales et dans les grands festivals dans plus de 168 opéras. Il a été président du conseil d’administration des Jeunesses musicales du Canada pendant 25 ans avant d’occuper les fonctions de président honoraire jusqu’à son décès. Il est également cofondateur du Concours musical international de Montréal.

Il a été le premier élève en chant à être admis au Conservatoire de musique du Québec à Montréal au tournant des années 1950 dans la classe de Martial Singher.

Après avoir étudié à Milan, Joseph Rouleau remporte en 1955 le concours du New Orleans Experimental Theatre, ce qui l’amène à faire ses débuts américains dans le rôle de Colline dans La Bohème de Puccini. C’est sur cette lancée qu’il signera l’année suivante un premier contrat avec la Royal Opera House, à Covent Garden. Joseph Rouleau y deviendra basse principale et membre permanent. Il y chantera pendant 30 années consécutives et prendra part à 1 000 représentations dans pas moins de 45 productions. Il fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1984 dans le rôle du Grand Inquisiteur de Don Carlos de Verdi. À la fin des années quatre-vingt, il reprendra chez nous, en version concert, le grand rôle de sa carrière, Boris Godounov, dont un enregistrement est maintenant disponible.

Grand officier de l’Ordre national du Québec, compagnon de l’Ordre du Canada, commandeur de l’Ordre de Montréal et membre du Panthéon canadien de l’art lyrique, Joseph Rouleau s’était vu décerner de nombreuses autres distinctions, dont le titre d’officier de l’Ordre des Arts et des Lettres de France (2017), le prestigieux prix Denise-Pelletier, l’un des Prix du Québec (1990) , la médaille du 100e anniversaire du Metropolitan Opera de New York (1986) , la médaille d’argent du Royal Opera House du Covent Garden de Londres (1982)  et le Félix de l’artiste classique de l’année au Gala de l’ADISQ en 1989.

Toutes nos condoléances à son épouse Renée, à sa famille et aux proches de Joseph Rouleau.


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 21 décembre 2018 - 2018-12-21
    Aller au haut de la page