Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2018
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Conservatoire d’art dramatique > Montréal > Actualités > Nouvelles > Le Conservatoire d’art dramatique de Montréal dévoile sa programmation 2018-2019

Le Conservatoire d’art dramatique de Montréal dévoile sa programmation 2018-2019



Montréal, 27 avril 2018 — Alors que la cohorte 2018 fait ses derniers pas sur la scène du Théâtre Rouge avant de se lancer dans la vie professionnelle, les prochains finissants du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (CADM) sont déjà sous les projecteurs. L’institution a dévoilé hier soir les pièces qui seraient au programme au cours de la saison 2018-2019.

En plus des professionnels de la scène, auteurs, metteurs en scène et concepteurs qui guident les jeunes dans leur cheminement scolaire au quotidien, le CADM a fait appel à trois brillants metteurs en scène invités. Cette année, Geoffrey Gaquère dirigera Dans la république du bonheur de Martin Crimp, Frédéric Blanchette, montera Le Projet Laramie de Moisés Kaufman et du Tectonic Theatre Project, alors qu’Alice Ronfard assurera la mise en scène de Ma chambre froide de Joël Pommerat.

« En accompagnant les magnifiques finissants dans leur transition de la salle de classe jusqu’aux planches, les metteurs en scène invités tiennent, en quelque sorte, un rôle de mentor auprès d’eux. Ils leur offrent une expérience d’apprentissage extraordinaire où tous les éléments d’une production professionnelle sont réunis », déclare Benoît Dagenais, directeur du Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Place au Théâtre de la vie !
Les textes choisis pour la saison qui s’annonce se révèlent d’une grande puissance dramatique ; un riche matériau qui permettra aux jeunes comédiens de construire des personnages complexes et fascinants :

« Tout en interprétant des personnages, c’est une part d’eux-mêmes que nos finissants livreront avec ardeur et fougue, s’incarnant de toute leur âme dans des œuvres poignantes écrites par des auteurs ayant une vive connaissance de ce qui fait la grandeur et la déchéance de l’Homme. Matière ardente, la vie, toute résiliente qu’elle puisse être, peut, par moments, avoir ses côtés obscurs ; sa représentation nous aide à la comprendre, à l’appréhender ! », commente M. Dagenais.

Au programme :

Dans la république du bonheur
Auteur : Martin Crimp
Mise en scène : Geoffrey Gaquère

— 26 octobre et 29 octobre au 3 novembre | 20 h
— 27 octobre | 15 h
 
Un repas de Noël en famille est interrompu par l’arrivée inattendue de l’oncle Bob. Qui est-il ? Pourquoi est-il venu ? Pourquoi sa femme reste-t-elle dans la voiture ? Bob et Madeleine sont aux prises avec la perspective du bonheur dans un monde où la seule foi réside dans l’épanouissement personnel. Martin Crimp suggère que même le rêve dantesque de l’harmonie et de la lumière est une illusion de plus. Il nous oblige à réfléchir à ce que nous voyons et sentons, ou plus précisément, à ce que nous ne voudrions ni voir ni sentir.

Le Projet Laramie
Auteurs : Moisés Kaufman et le Tectonic Theatre Project
Traduction : Emmanuel Shwartz
Mise en scène : Frédéric Blanchette

— 25 janvier et 28 janvier au 2 février | 20 h
— 26 janvier | 15 h

Une nuit du mois d’octobre 1998, dans une prairie à l’extérieur de Laramie au Wyoming, Mathew Shepard, un jeune homme de 21 ans, est ligoté à un poteau de clôture, battu, dévalisé, torturé et laissé pour mort. Son corps est découvert au bout de 18 heures. Emmené à l’hôpital et placé aux soins intensifs, il meurt 5 jours plus tard. La raison de ce crime horrible ? Mathew Shepard était gai.

Sur une période d’un an et demi, Moisés Kaufman et la troupe du Tectonic Theatre Project ont interviewé plus de 200 personnes. De ces entrevues est né Le Projet Laramie, pièce qui nous révèle la profondeur de la haine et la gigantesque compassion qui se côtoient au cœur de cette petite communauté.

Ma chambre froide
Auteur : Joël Pommerat
Mise en scène : Alice Ronfard

— 3 mai et 6 au 11 mai | 20 h
— 4 mai | 15 h

La mort de leur patron confronte des employés à la réalité économique. Inversant les rôles, ils vont pour la première fois devoir prendre des décisions sévères, qu’ils contestaient autrefois. Cet échange fait d’eux des emblèmes de l’impitoyable système économique, qui transforme les victimes exploitées en bourreaux. Qui peut prétendre à l’intégrité morale ? Devant l’adversité, sommes-nous tous des héros ?

Théâtre Rouge | 4750, avenue Henri-Julien, Montréal
16 $ adulte | 8 $ étudiant | 30 $ pour trois pièces avec la carte privilège
Les billets sont en vente à la billetterie du Conservatoire, du mardi au vendredi
entre 14 h et 18 h. Renseignements : 514 873-4031, poste 313

Un nouveau forfait théâtre
Une carte privilège est désormais offerte au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Pour seulement 30 $, on peut assister aux 3 pièces interprétées par les talentueux finissants ! Cette carte permettra également d’obtenir des rabais dans les restaurants du secteur.

À propos du Conservatoire d’art dramatique de Montréal
Le Conservatoire d’art dramatique de Montréal est une institution prestigieuse de formation supérieure en arts de la scène fondée en 1954. C’est la seule institution publique qui propose aux acteurs le développement de compétences autant pour le théâtre que pour le cinéma et pour la télévision. Cette école de théâtre à échelle humaine, ancrée au cœur du bouillonnement artistique montréalais, contribue à l’épanouissement d’une collectivité créative, qui se définit par sa culture, et qui souhaite la faire rayonner.


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 8 décembre 2016 - 2016-12-08
    Aller au haut de la page