Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2019
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Les actualités > Actualités > Le Conservatoire de musique de Montréal à la Maison symphonique le 13 mars : un concert de haute voltige présenté à guichet fermé !

Le Conservatoire de musique de Montréal à la Maison symphonique le 13 mars : un concert de haute voltige présenté à guichet fermé !



Montréal, le 14 mars 2019 — Hier soir, à la Maison symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique et le Chœur du Conservatoire de musique de Montréal présentaient le War Requiem de Britten, un concert à grand déploiement dont les billets se sont envolés rapidement. Pour l’occasion, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, les chœurs de l’école secondaire Joseph-François-Perrault et des élèves issus des conservatoires de musique de Gatineau, de Québec, de Rimouski et de Saguenay étaient réunis sur scène. Au total, 450 musiciens et choristes ont joint leur talent pour livrer une prestation des plus émouvantes sous la direction de maestro Jacques Lacombe.

« C’est extrêmement impressionnant d’avoir pu atteindre ce niveau de performance musicale en abordant une œuvre monumentale avec des jeunes de cet âge. C’est une grande soirée pour le Conservatoire. J’espère que nous pourrons réaliser d’autres projets comme celui-là très bientôt », a déclaré Jacques Lacombe à sa sortie de scène. Rappelons que maestro Lacombe enseigne la direction d’orchestre au Conservatoire de musique de Montréal (CMM), en plus d’avoir étudié aux conservatoires de musique de Trois-Rivières et de Montréal.

Le concert a débuté avec l’œuvre Sur les rives du Saint-Maurice, op. 78 de Jacques Hétu, célèbre compositeur québécois ayant fait ses études au CMM. Mme Jeanne Desaulniers, veuve de M. Hétu, était d’ailleurs présente pour l’occasion. La soirée s’est poursuivie avec le Concerto pour violon en ré majeur, op. 35 de Korngold, où Abby Walsh, qui complète son diplôme d’artiste en violon au CMM dans la classe de Johanne Arel, a livré une prestation des plus remarquées. La jeune artiste a fait ses débuts à la Place des Arts au printemps dernier lors de l’évènement bénéfice Grande première des futures étoiles de la Fondation de la Place des Arts.

La soirée s’est clôturée avec le War Requiem de Benjamin Britten, qui avait comme solistes invités la soprano Aline Kutan, professeure de chant au CMM, le baryton-basse Alexandre Sylvestre, diplômé du CMM, ainsi que Isaiah Bell, ténor. Cette œuvre a été conçue dans un esprit de réconciliation pour l’inauguration de la cathédrale Saint-Michel de Coventry, reconstruite après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Pour honorer la symbolique de sa création, les consuls de la Pologne, du Royaume-Uni ainsi que des Pays-Bas étaient présents dans la salle.

Le Conservatoire de musique de Montréal est fier de s’être associé à l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal et à l’école secondaire Joseph-François-Perrault pour faire de cette soirée une grande réussite. Il remercie la Fondation du Conservatoire, la Place des Arts et l’Orchestre symphonique de Montréal d’avoir contribué à sa réalisation.

La Fondation du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec annonce des résultats prometteurs

À l’occasion de ce concert, la Fondation du Conservatoire a tenu un événement privé réunissant ses principaux donateurs. Elle a annoncé avoir amassé 3,7 M$ sur l’objectif de 4 M$ dans le cadre de sa première campagne majeure de financement. Cette somme sera destinée à accroître le soutien financier aux élèves, à participer à l’enrichissement de la formation et à contribuer à la réalisation de projets pédagogiques porteurs. Le concert du 13 mars, présenté à la Maison symphonique grâce à l’appui de la Fondation du Conservatoire, illustre d’ailleurs parfaitement les objectifs de cette campagne.

***

À propos du Conservatoire de musique de Montréal
Fondé en 1943, le Conservatoire de musique de Montréal est l’un des 9 établissements qui composent le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Cette institution publique de formation supérieure, vouée à la poursuite de l’excellence, offre des programmes s’échelonnant du primaire jusqu’au second cycle universitaire, favorisant un apprentissage en continuité où l’élève et le maître développent une relation privilégiée. Grâce à un corps professoral formé de musiciens renommés, cette école prestigieuse à échelle humaine, ancrée au cœur du bouillonnement culturel montréalais, est une extraordinaire pépinière de talents dont les diplômés s’illustrent partout à travers le monde. La programmation du Conservatoire offre au public une occasion unique de découvrir — avant tout le monde — la formidable virtuosité de ses élèves.

À propos de la Fondation du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec
La Fondation du Conservatoire a pour mission de soutenir l’excellence des élèves et de favoriser l’insertion professionnelle des diplômés issus du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Depuis 1983, la Fondation apporte un soutien financier aux élèves qui étudient en musique et en art dramatique et contribue par de nombreux projets à l’avancement et à l’excellence de l’éducation en musique et en art dramatique au Québec.

— 30 —

Voir les photos (© Jean-Sébastien Jacques)
Consulter le programme de soirée

RENSEIGNEMENTS :
Geneviève Vouligny
, directrice des communications
Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec
Téléphone : 514 873-4031, poste 264
Cellulaire : 514 432-2643


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 21 décembre 2018 - 2018-12-21
    Aller au haut de la page