Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2017
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Les actualités > Actualités > Benjamin Morency, lauréat du Grand prix du Concours OSM Manuvie 2017

Benjamin Morency, lauréat du Grand prix du Concours OSM Manuvie 2017



Du 21 au 25 novembre 2017, le Concours accueillait 22 candidats de partout au pays. Pour cette édition, les bois, les cuivres et le chant étaient à l’honneur. La grande finale s’est tenue le 25 novembre à la Maison symphonique.

Le lauréat du grand Prix du Concours OSM Manuvie 2017 est Benjamin Morency, un flûtiste de 22 ans ayant étudié pendant 6 ans au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Marie-Andrée Benny et qui complète présentement sa deuxième année de maîtrise à la Yale School of Music avec Ransom Wilson.

Pour la finale, il a interprété le Concerto pour flûte et orchestre de Jacques Ibert (1890-1962), tandis qu’en demi-finale, il interprétait La Sonate pour flûte en ré majeur, op. 94, de Sergueï Prokofiev (1891-1953), le Chant de Linos de Pierre Jolivet (1905-1974), dont on peut l’entendre jouer un extrait dans sa présentation vidéo, et L’oiseau blessé de Denis Gougeon (1951-).

En tant que gagnant de la finale, Benjamin se voit attribuer une bourse de 10 000 $ offerte par Manuvie. Il aura également l’occasion de jouer avec l’OSM le 10 janvier prochain, sous la direction du chef Conrad van Alphen.

Benjamin a aussi remporté le Premier prix de la catégorie bois, aux côtés de deux autres musiciens issus du Conservatoire : Brian Mangrum, lauréat du Premier prix de la catégorie cuivres, a étudié dans la classe de John Milner au Conservatoire de musique de Montréal de 2011 à 2014 ; et Anna-Sophie Neher, lauréate du Premier prix de la catégorie chant, a étudié le piano au Conservatoire de musique de Gatineau de 2001 à 2011 avant d’étudier le chant dans la classe de Donna Brown au Conservatoire de musique de Montréal de 2010 à 2016.

Anna-Sophie est également lauréate du Prix pour la meilleure interprétation de l’œuvre canadienne de la catégorie Chant et reçoit donc une bourse de 2 500 $ offerte par Mme Juliana Pleines.
 
Soulignons que le trompettiste Charles-Antoine Solis, élève de Manon Lafrance au Conservatoire de musique de Montréal, a remporté le Prix pour la meilleure interprétation de l’œuvre canadienne de la catégorie Cuivres, soit une bourse de 2 500 $ offerte par l’Association des musiciens de l’OSM.
 
Mentionnons également que le corniste Alec Michaud-Cheney, élève de Nadia Côté au Conservatoire de musique de Montréal, a obtenu le troisième prix dans la catégorie Cuivres.
 
Le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec félicite chaleureusement les grands gagnants !
 
À propos du Concours OSM Manuvie
Le Concours OSM Manuvie a vu le jour en 1940 à l’initiative de Wilfrid Pelletier, premier directeur musical de la Société des Concerts symphoniques de Montréal, qui deviendra l’OSM en 1954. Le Concours soutient la relève musicale nationale en servant de tremplin pour les plus brillants jeunes musiciens canadiens. À ce jour, plus de 350 lauréats se sont distingués lors des épreuves de ce concours d’interprétation, dont Angela Hewitt, James Ehnes, Louis Lortie, André Laplante, Angèle Dubeau, Karina Gauvin, Jonathan Crow, Stéphane Tétreault, Jan Lisiecki et Andrew Wan.


    « Retour aux nouvelles


    Dernière modification 8 décembre 2016 - 2016-12-08
    Aller au haut de la page