Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2019
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Luc Beauséjour

Clavecin, Ensemble de musique baroque, Oratorio

Grâce à la virtuosité, à l’élégance et à l’expressivité de son jeu, le claveciniste et organiste Luc Beauséjour a suscité tant l’enthousiasme du public que les éloges des critiques et des spécialistes. Consacré « Interprète de l’année 2003 » par le Conseil québécois de la musique, Luc Beauséjour a récolté, depuis quelques années, plusieurs récompenses au Québec. Il mène une carrière très active au Canada et à l’étranger. Il a joué en France, aux États-Unis, en Autriche, en Allemagne, en Hongrie, en Belgique et aux Bermudes. Il s’est produit, entre autres, à Boston, à Washington, à Paris, à Vienne, à Munich, à Montréal, au Festival international de Lanaudière, au Festival d’Uzès (France), au Festival d’Ambronay, au festival Un été à Bourges, au Festival de musique baroque de Lamèque (Canada) et au Vancouver Early Music Festival. Il a également été invité à jouer les Variations Goldberg au Studio Glenn Gould, à Toronto, pour commémorer la naissance du grand pianiste canadien. Il est régulièrement entendu sur les ondes des radios française et anglaise de Radio-Canada.

Chez Analekta, Naxos, early-music.com et CBC Records/Les Disques SRC, Luc Beauséjour a enregistré plus d’une vingtaine de disques dont plusieurs ont reçu des récompenses et distinctions dans les revues musicales. Il a collaboré avec plusieurs musiciens éminents tels que le contralto Marie-Nicole Lemieux, les sopranos Agnès Mellon, Donna Brown et Karina Gauvin, le chef et claveciniste Hervé Niquet, le trompettiste Paul Merkelo, la hautboïste Louise Pellerin, les flûtistes Claire Guimond et Marie-Céline Labbé, ainsi que plusieurs autres. Son interprétation des Barricades mystérieuses de François Couperin a été choisie par le réalisateur Jacques Drouin pour son film d’animation Empreintes, produit par l’Office national du film du Canada, en 2004. La pièce provient du disque Œuvres célèbres pour clavecin qui a remporté un trophée Félix au Gala de l’ADISQ 2001, au Québec, dans la catégorie Album de l’année, Classique – Soliste et petit ensemble.

En 1994, Luc Beauséjour a fondé, à Montréal, la série Clavecin en concert. Dans ce cadre, il a interprété, entre autres, l’intégrale des œuvres pour clavecin de Rameau, les Variations Goldberg, l’Art de la fugue et le premier livre du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach. Depuis 2001, l’organisme, dont le mandat vise à faire connaître le répertoire de clavecin, bénéficie de l’appui des différents paliers de gouvernement et a considérablement étendu son rayonnement.

Détenteur d’un doctorat de l’Université de Montréal, sous la direction de Réjean Poirier, Luc Beauséjour a eu pour maîtres Mireille Lagacé, Bernard Lagacé, Ton Koopman et Kenneth Gilbert. Premier Prix du concours international de clavecin Erwin Bodky, tenu à Boston en 1985, il a remporté prix et honneurs à plusieurs autres concours internationaux. Depuis plusieurs années, Luc Beauséjour exerce une activité pédagogique importante à Montréal.




    « Retour à la liste des professeurs



    Dernière modification 21 décembre 2018 - 2018-12-21
    Aller au haut de la page