Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2018
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Anne Robert

Violon

Anne Robert

Dès ses débuts sur scène, The Strad Magazine de Londres disait du jeu d’Anne Robert qu’il exprimait « sensibilité, suavité du son, dextérité et élégance du phrasé », un registre que, depuis, elle n’a plus quitté. Artiste accomplie, Anne Robert mène une brillante carrière d’interprète, s’exprimant tant comme chambriste que comme soliste avec orchestre. Ses récitals l’ont ainsi menée à plusieurs reprises en Europe – France, Angleterre, Norvège, Suisse et Belgique –, ainsi qu’aux États-Unis et en Asie. Elle s’est également produite en tant que soliste avec différents orchestres canadiens, en particulier l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), sous la direction de Charles Dutoit. Elle aborde avec curiosité un répertoire très varié, avec cependant un intérêt marqué pour la musique française, comme en témoigne son catalogue discographique comprenant plus de 25 titres, dont des premières éditions d’œuvres méconnues de compositeurs comme Théodore Dubois, Huré, Lazzari, Tournemire et Vierne.

Formée auprès de Taras Gabora, au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, Anne Robert y obtient, avec très grande distinction, des Premiers Prix en violon et en musique de chambre. Elle parfait sa formation avec Manoug Parikian à la Royal Academy of Music de Londres, qui lui décerne son plus haut titre, le Recital Diploma, puis avec le légendaire Josef Gingold, à l’Université d’Indiana, où elle reçoit le prestigieux Artist Diploma. Elle perfectionne sa formation en musique de chambre auprès de Menahem Pressler, Janos Starker, György Sebök et Otto Joachim. Elle est, à maintes reprises, boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

Premier violon à l’OSM pendant 12 ans, directrice artistique du Festival d’été de la Maison Trestler, à Vaudreuil-Dorion, pendant 7 ans, cette musicienne active transpose avec bonheur son expérience dans la pédagogie : elle enseigne au Conservatoire de musique de Montréal et à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, depuis 1996. Elle donne régulièrement des cours de maître et est fréquemment sollicitée comme juge, notamment pour le Concours international de musique de Montréal et celui de Tibor Varga (Suisse).

Anne Robert joue sur un violon de Carlo Antonio Testore (1738). Elle est membre du Trio Hochelaga, qu’elle a fondé en 2000.




    « Retour à la liste des professeurs



    Dernière modification 8 décembre 2016 - 2016-12-08
    Aller au haut de la page