Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2017
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Jeu

Réjean Vallée

Réjean Vallée est sorti du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1991. Il a joué sur les diverses scènes de Québec et de Montréal dans près d’une centaine de productions, tant comiques que dramatiques. De plus, il a tourné en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Il a eu la chance de travailler avec plusieurs metteurs en scène, dont Robert Lepage. À la télévision, il a interprété le rôle de Ferdinand Lagazette dans la série pour enfants Sur la ruetabaga et celui de Bela dans le téléfilm L’officier de la garde, réalisé par Francis Leclerc, à Radio-Canada. Il est cofondateur et président du théâtre Les enfants terribles.

Il enseigne la direction d’acteurs à l’Université Laval et l’interprétation au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Il a reçu plusieurs nominations pour son travail d’interprète aux galas des Prix d’excellence de la culture remportant le Prix Paul-Hébert en 2005 pour son rôle de la comtesse de Tilly dans Les feluettes, au théâtre de La Bordée.

Retour à la liste des articles

Jeu au Conservatoire d’art dramatique de Montréal

La formation en Jeu du Conservatoire d’art dramatique de Montréal est de niveau équivalent au premier cycle universitaire. Elle a pour but de préparer les élèves à entreprendre une carrière artistique professionnelle d’interprète au théâtre, au cinéma, dans les médias ainsi que dans les multiples domaines connexes. Échelonnée sur trois ans consécutifs à temps plein, elle propose des activités d’apprentissage et de développement qui s’appuient sur les exigences des pratiques actuelles en art dramatique.

La formation s’adresse à une clientèle qui détient un diplôme d’études collégiales (DEC) du Québec ou son équivalent. Pour tous les détails, consultez le Régime pédagogique en vigueur.

La formation du Conservatoire d’art dramatique de Montréal est centrée exclusivement sur l’artiste dramatique. La formation s’articule autour de trois thèmes fondamentaux : la personne, le personnage et la pratique. Chacune des trois années de formation porte sur un de ces thèmes et conduit l’élève vers l’épanouissement de toutes ses facultés et vers l’approfondissement des connaissances et des techniques au service de la création dramatique.


Première année LA PERSONNE - L’identification
L’enseignement donné en première année concourt à renforcer l’identité de l’élève et à augmenter sa disponibilité physique, intellectuelle et émotionnelle et l’amène à libérer et à canaliser sa créativité.


Deuxième année LE PERSONNAGE - La présentation
Au cours de la deuxième année, l’élève apprend à construire le personnage, à donner forme à l’acte dramatique et à maîtriser le difficile répertoire classique. Les cours pratiques et théoriques visent l’appropriation et la maîtrise des moyens d’expression. De plus, un stage en Théâtre de rue vient compléter, durant l’été, le cours de création collective.


Troisième année LA PRATIQUE - La représentation
En plus des cours de jeu et de dramaturgie, l’année terminale est consacrée à la présentation devant public de trois productions théâtrales. Chaque production est encadrée par des créateurs professionnels invités. En parallèle, les élèves préparent des auditions pour le théâtre, la télévision et le cinéma et reçoivent une initiation en doublage et en gestion de carrière.

Cours au programme

  • Analyse du récit dramatique
  • Chant
  • Combat et cascades
  • Comédie classique
  • Création
  • Création collective
  • Danse et chorégraphie
  • Diction et phonétique
  • Dramaturgie
  • Improvisation
  • Initiation au doublage
  • Jeu
  • Atelier de Jeu caméra et Jeu cinéma
  • Jeu Stanislavski
  • Lecture
  • Masque
  • Mouvement
  • Tragédie
  • Voix et parole

Photos : Robert Etcheverry

Québec © Gouvernement du Québec, 2008

Retour à la liste des articles

Jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec

La formation en Jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec s’adresse à une clientèle qui détient un Diplôme d’études collégiales (DEC) du Québec ou son équivalent. Pour plus de détails, consultez le Régime pédagogique en vigueur.

La formation en Jeu au Conservatoire de Québec repose sur la notion de l’acteur-créateur. Elle favorise l’entraînement pratique plutôt que l’acquisition de connaissances théoriques. Le programme de trois ans se définit en trois thèmes : première année, l’impression ; deuxième année, l’expression ; troisième année, la représentation. De septembre à mai, plusieurs activités de groupe permettent à chaque élève de pousser plus loin sa recherche et de commenter celle des autres. Compte tenu de son apprentissage, l’élève est appelé à se produire en public au cours d’exercices pédagogiques présentés au Théâtre du Conservatoire, les élèves finissants (3e année) présenteront quatre productions. Et les élèves de 2e année présenteront un récital poétique à l’automne et une lecture publique au printemps, à laquelle participeront également les élèves de 1re année.

La première année : le Monde en Soi (s’imprimer)

L’élève fait l’apprentissage de sa personne comme acteur en se confrontant au monde autour de lui. Réceptif, ouvert, sensible, il prend contact avec les exigences de la parole, du corps, du texte, du personnage, de la situation. En un mot, il prend contact avec le jeu théâtral. Tous les cours sont orientés en ce sens. Durant cette année, l’élève prend conscience de l’acteur qu’il peut devenir, de ses forces et de ses faiblesses.

Mono-no-aware, création des élèves, février 2015
Photo : Vincent Champoux


La deuxième année : le Monde et Soi (s’exprimer)

Davantage conscient de l’acteur qu’il est, l’élève doit désormais travailler à enrichir sa personnalité théâtrale en se confrontant aux différents niveaux de jeu (clown, commedia dell’arte, tragédie) et à des textes plus exigeants. Cette exploration l’amène à imposer sa vision des choses et son originalité à travers ses créations et son interprétation.

Détails du grand portrait d’Owen Mc Cafferty, décembre 2015
Photo : Vincent Champoux


La troisième année : Soi dans le Monde (se produire)

Les élèves en Jeu et en Scénographie se retrouvent au Théâtre du Conservatoire, sur la rue Saint-Stanislas. Ils disposent de quatre plages de sept semaines chacune consacrées à la production d’un spectacle. Chacune de ces productions donne lieu à une série de six ou sept représentations. Des professeurs de l’école et des artistes du milieu théâtral assurent les mises en scène des exercices pédagogiques. L’écriture d’une des quatre productions est confiée aux élèves.

Les Phéniciennes d’Euripide, décembre 2014
Photo : Vincent Champoux

La dernière année constitue l’aboutissement de l’entraînement. C’est à ce moment que se fait la rencontre avec le public et la réalité de la représentation théâtrale, des décors, des costumes et des éclairages. Durant cette année, on donne aussi une initiation au chant en plus d’une assistance à la préparation des auditions de sortie du Théâtre de Quat’sous, de Radio-Canada et du Conservatoire.

Cours au programme

  • Interprétation
  • Écriture et création
  • Histoire du théâtre
  • Voix
  • Diction : lecture, poésie. Dans le cadre de ce cours, les élèves de deuxième année présentent un récital poétique. Les élèves de première et de deuxième années joignent également leur talent pour présenter une lecture publique au Théâtre du Conservatoire.
  • Théâtre tragique
  • Improvisation : mouvement, improvisation muette et parlée, jeu au masque, recherche extra muros
  • Théâtre gestuel : mime fondamental, pantomime
  • Les grands niveaux de Jeu : le chœur, le bouffon, le clown, la commedia dell’arte
  • Mouvement
  • Initiation à l’acrobatie et au Jeu circassien

Québec © Gouvernement du Québec, 2008

Retour à la liste des articles

Dernière modification 8 décembre 2016 - 2016-12-08
Aller au haut de la page