Aller au bas de la page
© Gouvernement du Québec, 2016
 
 

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Accueil > Interne > Au Conservatoire à Montréal > Société d’art vocal de Montréal présente Pascale Beaudin, soprano

Société d’art vocal de Montréal présente Pascale Beaudin, soprano

Le dimanche 30 mars 2014, 15 h - Salle de concert

Priez pour paix : Britten • Poulenc • Weill

Pascale Beaudin, soprano
Marie-Ève Scarfone, piano

La soprano acadienne Pascale Beaudin a commencé sa carrière au sein de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, où on lui a confié les rôles de Flaminia (Il mondo della luna), Flora (The turn of the screw) et la Première Sorcière (Dido and Æneas). À l’Opéra de Montréal, elle a chanté la Prima Cercatrice (Suor Angelica) et Oasis (L’étoile) et, plus récemment, Zerlina (Don Giovanni) et Oscar (Un ballo in maschera). Également à l’aise en concert, Pascale Beaudin a collaboré, entre autres, avec le Festival de Lanaudière, le Festival international de musique baroque de Lamèque, le Festival d’Orford et Les Idées heureuses, le Studio de musique ancienne de Montréal, l’Orchestre symphonique de Québec, les Jeunesses musicales du Canada et l’Orchestre symphonique du Nouveau-Brunswick. Pour sa première présence à notre société, elle s’était fait entendre dans un programme de lieder de Clara et Robert Schumann.

Pour son retour chez nous, Pascale Beaudin proposera, avec la pianiste Marie-Ève Scarfone, un programme d’œuvres à caractère pacifiste coiffé du titre Priez pour paix, comme la mélodie de Francis Poulenc (1899-1963). Parmi les autres compositeurs, mentionnons Samuel Barber (1910-1981), Claude Debussy (1862-1918), Benjamin Britten (1913-1976) [arrangements de mélodies traditionnelles et extraits du cycle Les illuminations] ainsi que Kurt Weill (1900-1950). La pianiste Marie-Ève Scarfone, qui l’accompagnera est sollicitée par de nombreux organismes, dont l’Opéra de Montréal, le Domaine Forget et l’Institut canadien d’art vocal. Elle est diplômée de la Manhattan School of Music et de l’Université de Montréal.

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site internet de la Société d’art vocal de Montréal.






    Aller au haut de la page